Communiqué du gouvernement sur la disparition de conteneurs au port d’Owendo

0
279

Le 07 Mai 2019, à l’occasion d’une conférence de presse, le Procureur de la République, près le Tribunal de Première Instance de Libreville, portait à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, la disparition au Port d’Owendo de conteneurs placés sous mains de justice.

Aussitôt informé des faits, et sur instruction de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Ministre d’État, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Chargé des Droits Humains, a immédiatement ordonné au Procureur de la République de diligenter une enquête policière aux fins de retrouver lesdits conteneurs et d’établir les responsabilités de cette situation.

L’enquête a été confiée à la Direction Générale des Contre-Ingérences communément appelé B2.

Les investigations policières et judiciaires ont relevé à ce jour de graves et inadmissibles disfonctionnements ainsi que des complicités actives et passives intolérables tant dans les administrations des Eaux et Forêts et des Douanes qu’au niveau des Opérateurs Économiques de la filière bois.

Soucieux du respect de la présomption d’innocence et en attendant les conclusions définitives de l’enquête en cours, les agents ci-après des administrations de Douanes et des Eaux et Forêts dont la responsabilité semble avérée sont suspendus, à titre conservatoire de leurs fonctions et responsabilités.

Il s’agit de :

1.  Administration des Forêts.

–     Monsieur Lin MADJOUPA, Directeur de Cabinet du Ministre d’État, Ministre des Forêts et de l’Environnement, Chargé du Plan Climat.

–      Monsieur Serge Rufin OKANA, Secrétaire Général du Ministère des Forêts.

–      Lucrèce BADJINA, Directeur Général de la Forêt.

–      Madame Ginette NGOMBE MIKIELA, épouse ITOUDI BIGNOUMBA, Directeur Général des Industries, du Commerce du Bois et de la Valorisation des Produits Forestières.

–     Monsieur Eurol Luce MAPAHA, Chef de brigade Contrôle d’Owendo.

–     Monsieur Gislain MAKITA INDZANDO, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo.

–     Madame Grass Carine OKANI, Agent à la Brigade de Contrôle d’Owendo.

2.  Administration des Douanes

–      Monsieur Pierre Claver MFOUBA, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Économie.

–      Monsieur Jeannot KALIMA, Secrétaire Général du Ministère de l’Économie.

–      Monsieur Dieudonné LEWAMOUHO OBISSA, Directeur Général de Douanes et Droits Indirects.

–      Monsieur Jean Christian NDONG BIBANG, Directeur Régional des Douanes Estuaire.

–      Monsieur Éric DAMAS, Directeur de Services de Surveillance des Douanes.

Par ailleurs dans son discours devant la Représentation Nationale, Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement avait déclaré que son Gouvernement sera patriote et exemplaire, et que les Membres du Gouvernement qui s’écarteraient de cette attitude seraient sanctionnés.

Eu égard à cette situation, les Membres du Gouvernement qui seraient impliqués dans cette affaire sont invités à en tirer les conséquences qui s’imposent.

Le Gouvernement mettra en place de nouvelles procédures pour prévenir la survenance d’actes d’une telle gravité.

 Pour le Gouvernement.

Nanette LONGA MAKINDA.

Porte-Parole du Gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here